Mōddo

ADAA

Présente toi en quelques mots

 » ADA ANNONCIADE, artiste français de Clermont-Ferrand, alias Amour + Art-gent = Folie. »

Comment as – tu commencé ? A quel âge ? Quelle a été pour toi la révélation?

 » Il est difficile pour moi de vous donner une date exacte, mais je suis tombé amoureux de l’art très jeune.

De nature curieuse je suis sans cesse a la recherche de nouveauté, de choses modernes.

La première oeuvre qui m’as réellement donné envie d’approfondir cette curiosité continue s’intitule “ NU, noir et or “ de Henri Matisse, dans cette oeuvre j’admire une certaine pureté formelle sur la notion de beauté, il donne vie a un art dominé par le souci de jugement humanisme et équilibre les raisons avec plaisir de contempler l’esprit et non l’apparence plastique. « 

Un mot pour te définir?

« Ce n’est pas évident de se définir surtout en un seul mot, mais pour ma part ce serait AAF , trois lettres sigles de mes initiales  avec lesquelles j’ai su crée une sorte de lyrisme serein mental, qui est Amour+Art-gent= Folie. et rajouter qu’il y a sûrement quelque chose de ferromagnétisme et romantique dans ma peinture. »

Pourquoi ADAA?

« C’est simplement mon nom de famille ADA,  j’ai rajouté le second A par ce que c’est le A de Annonciade qui est mon prénom et je me suis construit un coté protecteur et timide sculpté. »

Instagram plateforme tournante pour les jeunes talents, qu’est ce que ça t’apporte en tant qu’artiste?

« Je suis dans une génération où le digitale est particulièrement sollicité et par ce qu’il faut certainement vivre avec son temps, grâce à plusieurs outils comme Instagram nous pouvons voyager, commercialiser, faire de belles rencontres tout en restant dans une sorte de zone de confort que l’on s’est créé mais cela ne suffit pas.

Aujourd’hui pour moi L’art est devenu bi-dimensionnalité, la tradition du classicisme est révolue, tout est presque décoratif.

l’Homme moderne veut se sentir originale et pouvoir s’auto-satisfaire des plaisirs acquis. »

Commentaire défini – tu ton style? 

« J’ai eu des échos disant que je pratique de la « peinture architectural, peinture substantielle, contemporain…  

Je ne sais comment nommer mon style mais c’est un style dans lequel je joue sur l’interaction entre la lumière et l’ombre, le contraste avec une combinaison de matériels divers et de textures composées qui me sont propres. Très inspiré par les formes géométriques, architectural et organiques ainsi que par les modèles et les surfaces tactiles, alors je le représente fortement  dans mon travail. Mon rôle constitue à interpréter mes propres citations en image et proposer une invitation à observer le monde par la forme, la couleur et l’expression émotionnelle corporelle. »

Les couleurs prédominantes des œuvres sont le bleu, le rouge et le blanc; une signification particulière ou un clin d’œil à la France ?! 

« Il est impossible pour moi de vivre dans le noir car sans le bleu je ne verrais plus le jour, plus aucune joie de peindre, plus aucune envie d’étudier de manière substantielle. le BLEU ou La « Dame à l’oeil Bleu », mon double intérieur a un regard à la fois intransigeant et bienveillant c’est aussi une couleur de prédilection et même spirituel elle ne se limite pas a une zone géographique ou un genre particulier d’observation je définis cela toujours par Amour, Art-gent, Emotion, et Folie et certainement parce que l’amour excessif dune notre couleur me ‘‘ tuerait ‘‘

les couleurs secondaires ne sont que complémentaires a la réalisation de chaque oeuvre et ne pourrait définir autant d’émotions que le bleu. »

Quelles sont tes inspirations? 

« Je suis particulièrement sensible aux travaux réalises avec de la forme, des émotions corporelles, philosophiques et musicales. si je devais tous les cités la liste serait longue mais je reste fidèle à certains artistes comme Henri Matisse, Gary Hume, Li Hongbo, Jean-Michel Basquiat, Damien Hirst, Takashi Murakami, Frank Sinatra, Daniel Arsham…

La musique fait beaucoup partie de ma créativité, dès mon plus jeunes âge j’en ai fait et j’affectionne très particulièrement l’artiste mélancolique auteur compositeur Spooky Black maintenant sous le nom de Corbin .

Ses compositions et textes sont sculptés et sont pour moi la meilleure représentation de la mélancolie. »

Comment procèdes – tu pour débuter un tableau, une inspiration? 

« Cela dépend mais je procède de la même manière en général je pars d’une citation qui m’est propre, une citation que j’étudie en profondeur, qui me demande beaucoup de réflexion afin de passer à la pratique pour la réalisation de mon tableau »

Pourquoi ce choix de représentation du visage? 

« L’expression émotionnelle corporelle est pour moi la façon la plus fascinante à communiquer, je m’affranchis de tout jugement sur l’art et sans aprioiri de ce qui est notion de beauté.

Mon but est d’exprimer la vision  de mon monde au-delà de la belle apparence et vous emmenez vers plus de sincérité. »

Peut-on dire que tu as atteint un niveau de maturité en termes de création artistique? 

« J’ai l’impression que tout ce que l’on peut dire sur la peinture est très cliché mais sachez que j’ai mon âme artistique qui me répète sans arrêt ‘‘ j’apprends encore à me connaître ‘‘ ce qui veut sans doute dire que je gagne chaque jour en maturité sur mon travail. je suis sans arrêt en train de vouloir m’améliorer, être meilleur que la veille. »

Quelle est l’oeuvre dont tu es le plus fière? 

« En apparence pleine de légèreté les 3 filles ‘‘ la solution du mensonge, la haine de l’amour, le récit visuel enfin de compte ton existence n’existe pas ‘‘ j’ai définit cette toile ainsi car elle provoque la sensation d’assister à un instant suspendu, qui symbolise l’immortalité des émotions. »

Prochaines expositions? 

« En ce moment, je prépare une exposition pour Lyon et Clermont-Ferrand à venir a partir de fin mai. J’aimerais aussi en organiser une pour paris à la rentrée prochaine. »

Une collaboration artistique en vue? 

« J’ai eu quelque propositions mais je dois encore étudier certaines offres mais de très belles choses vont naître. »

Des conseils pour les jeunes qui veulent se lancer? 

« Il est bien de rêver mais vivre de ses rêves c’est encore mieux, si nous avons soif de liberté et d’expression c’est le seul moyens de faire sortir l’oiseau de sa cage.

Et il faut savoir qu’il n’est jamais trop tard pour concrétiser un projet,  tout n’est qu’une question de volonté et de persévérance. »

Qu’est-ce que l’équipe Mōddo Magazine peut-elle te souhaiter pour la suite? 

« Amour, Art-gent, Folie et réussite bien sur. et je remercie toute l’équipe Mōddo Magazine pour cet échange et de m’avoir accordé du temps. »

 

Lien Instagram: @adaa_studio

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *