MŌDDO MAGAZINE

Un album inquiétant

Comment est-il passé du jovial « The Divine Féminine » à ce sombre « Swimming » ? Il nage, oui c’est certain ! Mais c’est une eau profonde remplie de doutes.

Très vite sa rupture avec A. Grande en devient le sujet principal de l’album.  « She put me back together when i was out of order », admet-il sur « Perfecto ».

Son cinquième Album « Swimming » est donc fortement impacté par ce passage de « toi et moi contre le monde » à « moi contre le monde ». Rien de bien réjouissant pour notre artiste originaire de Pittsburgh.

L’album devient donc un ensemble de récit de célibat incompris ! C’est ce que nous évoque les morceaux suivants: « I know i probably need to do better fuck whoever, keep my shit together ». Miller devient pour nous, un ami noyé par ses tourments après une triste rupture.Même si l’on remarque son souhait de tourner en dérision certaines situations qui nous attristent ! L’équuipe MŌDDO remarque tout de même qu’il se lance dans plusieurs variétés et style de musique pour rompre avec son quotidien. Une présence de douleur qui se reconnaît dans le titre le plus sombre de Swimming – « Self Care / Oblivion ».

Un artiste complet

On sait que Mac Miller n’a pas de mal à rapper de manière explosive, à aborder des sujets comme tels que ses addictions ! Mais ceux qui recherchent cette identité auprès de ce dernier album « Simming » seront déçus.

Un Album sans doute décevant ?!

Cet album n’est certes pas l’image ou le reflet de ses précédents albums mais il n’en n’est pas moins bon. Il est une évolution introvertie du personnage.

C’est sûr qu’il ne passera pas dans les clubs bondés de futur cadre diplômé en topless suprême et Yeezy.

Un moment pour l’écouter ? MŌDDO vous le conseille un lendemain de soirée ! Ce moment où vous commencer à regretter d’avoir participé à celle – ci !

Ce genre d’album nostalgique a déjà été abordé par d’autre rappeur comme Drake, Future, ou encore Post Malone. Mais Miller explore ses sentiments et son être avec beaucoup plus de discernement et d’attention.

L’avis MŌDDO Magazine

Pour notre équipe, c’est un Album qui marque une longévité dans la qualité de ses titres.

Il est regrettable de noter l’assassinat de Miller par ses démons, lors de la transformation que connaît le RAP aujourd’hui ! C’est sans doute le créateur d’une nouvelle vague de style qui vient de disparaître !

Share This Articles

Leave a Reply